Agglomération du Grand Genève

Le Grand Genève est un bassin de vie doté d’une structure de gouvernance pour planifier les projets. La Région de Nyon y participe activement, car les interactions sont importantes et nombre d’habitants du district travaillent à Genève.

Le Grand Genève est avant tout un territoire. Dans ce bassin de vie dont le dynamisme ne faiblit pas, emplois et habitants se créent et s’installent suivant une courbe de croissance rapide, confirmant l’attrait de cette métropole internationale, riche en institutions de haut niveau et avec un tissu économique diversifié. Les conséquences de ce développement soutenu sont toutefois difficiles à gérer et doivent être planifiées à l’échelle d’agglomération. La problématique des déplacements motorisés exponentiels n’est qu’un exemple parmi d’autres.

C’est aussi une gouvernance permettant de travailler ensemble sur les enjeux d’une croissance maîtrisée. A la suite du lancement en 2004 de la politique fédérale des agglomérations s’est tenue la première réunion du projet d’agglomération franco-valdo-genevoise, dont la Région de Nyon est l’un des fondateurs. Les partenaires du Grand Genève sont réunis dans un groupement local de coopération transfrontalière (GLCT), entité juridique de droit suisse dont le siège est à Genève, qui lie depuis 2013 huit partenaires et deux observateurs. Trois membres du Comité de direction de la Région de Nyon y siègent: Gérald Cretegny, Daniel Rossellat et Frédéric Mani. Pour renforcer les liens avec les réalités quotidiennes du Grand Genève, un Forum d’agglomération réunissant 75 structures de la société civile accompagne les différentes actions portées par le GLCT. Les partenaires sont:

  • Canton de Genève
  • Ville de Genève
  • Canton de Vaud
  • Région de Nyon
  • Pôle métropolitain du Genevois français
  • Département de la Haute-Savoie
  • Département de l’Ain
  • Région Auvergne-Rhône-Alpes
  • République française (observateur)
  • Confédération suisse (observateur)

Enfin, le Grand Genève c’est un projet d’aménagement du territoire qui guide et organise les développements de l’urbanisation, des mobilités et des questions environnementales à long terme. Des mesures concrètes sont programmées pour mettre en œuvre le projet: elles bénéficient de cofinancements fédéraux pour les mesures de mobilité, à travers le programme pour les agglomérations. La réalisation est largement engagée, par exemple la mise en service du train Léman Express en 2019, dont une tête de pont est à Coppet et qui ouvre une nouvelle manière de pratiquer le territoire. De nombreuses autres concrétisations sont déjà en œuvre et suivront.

Pour le district de Nyon, 11 mesures de mobilité collective, douce et de requalification de voirie sont cofinancées par la Confédération, 9 mesures supplémentaires sont déjà retenues pour une prochaine étape. Le passage inférieur pour les mobilités douces de la gare de Gland inauguré en 2017 et le début des travaux de requalification de la RC1 entre Mies et Founex sont les première mesures à être réalisées.

D’autres outils et actions initiés dans le cadre du Grand Genève se matérialisent sur le territoire, comme les contrat corridors qui ont levé des financements importants pour des mesures de biodiversité.

Partagez

La démarche

Constat

Absence de planification territoriale intégrant les besoins du district en tant que région vaudoise mais fortement tournée sur Genève.

Action

Participation au Grand-Genève.

Résultats

Planification territoriale intégrant les besoins du district dans les projets.

Les bénéfices

Région

Plateforme politique autour des enjeux communs. Développement concerté.

Communes

Levier pour la réalisation de mesures grâce à l’obtention de cofinancements.

Habitants

Amélioration des infrastructures à disposition dans la région, par exemple pour se rendre au travail. Amélioration du cadre de vie via la préservation de l’environnement.