13 septembre 2022

Construisons une vision territoriale partagée avec les actrices et acteurs du Grand Genève

Comment habitons-nous le territoire aujourd’hui? Comment préparer demain? Les autorités ont lancé les travaux d’élaboration de la Vision territoriale transfrontalière à l’échelle du Grand Genève. La démarche donne rendez-vous aux citoyennes et citoyens le samedi 1er octobre avec 8 forums ouverts, dont celui du district de Nyon se tiendra à Gland.

L’aménagement du territoire constitue l’un des leviers essentiels pour atteindre la neutralité carbone. Une feuille de route élaborée entre 2020 et 2021 entre partenaires genevois, vaudois et français du Grand Genève a confirmé l’échelle régionale comme étant indispensable à toute planification. Les partenaires de l’agglomération, dont la Région de Nyon, ont ainsi souhaité s’engager pour l’élaboration d’une nouvelle Vision territoriale transfrontalière.

Les impacts du dérèglement climatique et l’actualité récente nous rappellent la nécessité d’agir à tous les niveaux. La Vision territoriale transfrontalière doit s’inscrire dans les objectifs de transition écologique et construire le territoire de demain dans une perspective de neutralité carbone à l’horizon 2050. La démarche a été présentée ce mardi à Genève par le conseiller d’État genevois chargé du Département du territoire, Antonio Hodgers, la responsable politique du Territoire à la Région de Nyon, Christine Girod, et le vice-président du Pôle métropolitain du Genevois français, Vincent Scattolin.

La Vision territoriale transfrontalière mettra en cohérence la localisation des futurs logements, des emplois, des équipements publics, ou encore la construction d’infrastructures de mobilité avec la préservation et la restauration des ressources, du paysage et du patrimoine. Elle constituera un cadre de référence pour l’ensemble des documents de planifications des partenaires institutionnels du Grand Genève (plan directeurs cantonaux, schémas de cohérence régionale, etc.) Elle sera également étroitement liée aux futurs projets d’agglomération puisque ses conclusions orienteront directement le choix des mesures déposées par le Grand Genève. Par sa déclinaison dans les différentes politiques publiques, elle aura donc des impacts très directs sur la vie des habitantes et habitants.

Une vision territoriale partagée de part et d’autre de la frontière

Pour élaborer cette vision, le Grand Genève ambitionne d’impliquer largement toutes les parties prenantes du territoire: institutions, société civile, entreprises, habitantes et habitants, etc. La segmentation du travail en quatre « périmètres d’aménagement coordonné d’agglomération » doit permettre cette large mobilisation au plus près des territoires et de leurs enjeux locaux: Jura, Rhône, Arve et Chablais. Jusqu’en 2023, une série de trois ateliers, à l’échelle de chacun de ces périmètres associera les responsables politiques, techniciens et experts lors des différentes étapes (diagnostic critique, co-construction et intégration dans les politiques publiques).

Participation citoyenne inédite pour le Grand Genève

Le coup d’envoi de la démarche de participation citoyenne est lancé le samedi 1er octobre avec 8 forums ouverts organisés simultanément dans plusieurs communes du Grand Genève: Gland, Onex, Thônex, Collonge-Bellerive, Genève, Valserhône, Machilly et la Roche-sur-Foron. Le temps d’une journée, appelée « Le samedi qui peut tout changer », les habitantes et habitants sont conviés à échanger sur ces deux questions centrales pour notre territoire: « comment habitons-nous notre territoire aujourd’hui? » et « comment préparer demain? »

Ces premiers rendez-vous citoyens inaugurent une série d’actions participatives: ils sont placés sous la bannière « Grand Genève en transition », comme l’ont été récemment différents évènements de sensibilisation (volet grand public « OFF » des Assises européennes de la transition énergétique, entre autres) et comme l’est l’enquête citoyenne « Demain, c’est aujourd’hui », qui depuis mai et jusqu’à fin octobre interroge la population sur ses aspirations et engagements en faveur du climat.

Participez au forum

Pour le district de Nyon, le forum ouvert du 1er octobre se tiendra à Gland, à la salle des colonnes du complexe de Grand-Champ, de 10h à 16h, avec la participation de la Région de Nyon.

En images

La première journée d’ateliers de la Vision territoriale transfrontalière a été ouverte ce mardi 13 septembre 2022 au pavillon Sicli de Genève par Antonio Hodgers (conseiller d’Etat genevois chargé du Département du territoire, président du Grand Genève), Christine Girod (responsable politique du Territoire à la Région de Nyon) et Vincent Scattolin (vice-président du Pôle métropolitain du Genevois français). La conférence de presse a aussi compté sur la présence de Christian Dupessey (président du Pôle métropolitain du Genevois français).

(Photos: Geoffrey Cherubin pour le Grand Genève)

En vidéo

Christine Girod, responsable politique du Territoire à la Région de Nyon, explique le concept dans ce nouvel épisode de notre série 60 secondes sur la Région de Nyon dans le Grand Genève.

Partagez