Réaménagement de routes

La Région de Nyon œuvre avec les communes et le Canton pour réaménager la Route Suisse (RC1) en incluant les modes doux, au bénéfice des riverains de cet axe et des habitants de la région.

Axe routier structurant avant la construction de l’autoroute en 1964, la vocation de la Route Suisse (RC1) a évolué vers une desserte régionale. Le développement urbain le long de l’axe routier nécessite de repenser son intégration paysagère et de maîtriser ses nuisances sonores. L’évolution des pratiques de mobilité nécessite de créer des aménagements qualitatifs pour les cyclistes et des traversées sécurisées pour les piétons.

Un concept de réaménagement de la Route Suisse de Mies à Perroy a été établi en 2016 en collaboration avec les communes traversées, les autorités cantonales et la Région. Les objectifs visés sont les suivants:

  • augmenter la sécurité des piétons, des vélos et des débouchés latéraux publics et privés tout au long de l’axe
  • assainir le bruit par la pose d’un revêtement phono absorbant
  • améliorer l’accessibilité générale au lac pour les piétons, les cycles et les automobilistes, par la bonne intégration des accès privés et l’aménagement de stationnement
  • créer une avenue paysagère sur l’entier de l’axe se traduisant par de la végétation et des espaces généreux et conviviaux de part et d’autre de la route.

La requalification de la Route Suisse par étapes

La requalification de la Route Suisse entre Mies et Perroy est réalisée par étapes. Ces étapes ont été définies au gré des opportunités et des priorités communales et cantonales. Elles ont également été planifiées selon les horizons des différentes générations des projets d’agglomération du Grand Genève. A ce titre, les mesures pourront bénéficier d’un cofinancement de la part de la Confédération.

Cette première étape d’améliorations de la Route Suisse préfigure des interventions futures sur d’autres tronçons de l’axe, également inscrits au projet d’agglomération du Grand Genève permettant une participation financière de la Confédération.

Etape 1: Mies-Founex

Cette étape se compose de deux parties. Le lot 1 (Mies, Tannay, Coppet) et le lot 2 (Coppet, Founex) pour une longueur totale de 5,2 km majoritairement située hors traversée de localité. La traversée du bourg de Coppet n’est pas incluse. Elle est inscrite pour une réalisation dans le cadre de la deuxième étape de réaménagement de la RC1.

Cette première étape d’améliorations de la Route Suisse préfigure des interventions futures sur d’autres tronçons de l’axe, également inscrites au projet d’agglomération du Grand Genève.

Le réaménagement et l’assainissement complet de ce tronçon de la RC1 apporte une plus-value pour les cycles, les piétons, les accès aux espaces publics lacustres, la sécurité et la fluidité du trafic, les riverains (diminution des nuisances sonores) et confère une nouvelle qualité paysagère à cet axe structurant pour la région.

Grâce à l’inclusion de la mesure dans le Projet d’agglomération du Grand Genève (PA1), elle bénéficie d’une participation financière de la Confédération, ainsi que d’un cofinancement régional DISREN.

Etape 2: les traversées de localité de Coppet, Nyon, Prangins et Gland

Les requalifications des traversées de localité de la RC1 dans les communes de Coppet, Nyon, Prangins et Gland ont été inscrites au projet d’agglomération de deuxième génération du Grand Genève (PA2). Elles bénéficieront également d’un cofinancement de la Confédération et d’une participation régionale via le DISREN.
De manière générale, ces requalifications visent à donner un caractère urbain à l’axe routier, en améliorant les espaces publics et en réorganisant la chaussée pour renforcer et sécuriser les itinéraires pour les modes doux (piétons et cyclistes).

Chaque commune est maître d’ouvrage pour la réalisation des études et des travaux de son tronçon. La traversée de localité de Coppet est en cours de réalisation et les travaux devraient se terminer au cours du premier semestre début 2022. Les traversées de Nyon, Prangins et Rolle sont en phase d’étude et les travaux de réalisation devraient se dérouler entre 2023 et 2027.

Partagez

La démarche

Avant

Problèmes d’intégration paysagère, de sécurité pour les mobilités douces et de nuisances sonores le long de la RC1.

Action de la Région

Réaménagement coordonné avec le Canton et les communes. Apport d’un cofinancement régional.

Résultat

Amélioration de la RC1 à Mies, Tannay, Coppet et Founex.

Les bénéfices

Région

Axe structurant favorisant le report vers la mobilité douce.

Communes

Nouvelle qualité paysagère et infrastructure moderne, avec un aménagement cohérent sur toutes les communes traversées.

Habitants

Plus-value pour les cycles et les piétons, accès aux espaces publics lacustres, gain de sécurité et de fluidité du trafic, diminution des nuisances sonores pour les riverains.

Qui s'en occupe à la Région?

Gérard Produit
Responsable politique de la Mobilité
Emilie Bassetto
Déléguée à la mobilité
Alexandra Wasserfallen
Chargée de projets de transports