Réaménagement de routes

La Région de Nyon œuvre avec les communes et le Canton pour réaménager la Route Suisse en incluant les modes doux, au bénéfice des riverains de cet axe routier et des habitants de la région.

Route principale du district avant la construction de l’autoroute en 1964, la vocation de la Route Suisse a évolué vers une desserte régionale. Le développement urbain le long de l’axe routier nécessite de repenser son intégration paysagère et de maîtriser ses nuisances sonores. L’évolution des pratiques de mobilité nécessite d’intégrer des espaces pour les cyclistes et des traversées sécurisées pour les piétons.

Gain de sécurité et de confort sur la RC1

Le projet de réaménagement de la route a été initié par les communes de Mies, Tannay, Coppet et Founex, la Région de Nyon et le Canton de Vaud afin de:

  • augmenter la sécurité des piétons, des vélos et des débouchés latéraux publics et privés tout au long de l’axe
  • assainir le bruit par la pose d’un revêtement phono absorbant
  • améliorer l’accessibilité générale au lac pour les piétons, les cycles et les automobilistes, par la bonne intégration des accès privés et l’aménagement de stationnement
  • créer une avenue paysagère sur l’entier de l’axe se traduisant par de la végétation et des espaces généreux et conviviaux de part et d’autre de la route.

Le projet comprend deux parties. Le lot 1 (Mies, Tannay, Coppet) et le lot 2 (Coppet, Founex) pour une longueur totale de 5,2 km majoritairement située hors localité. La traversée du bourg de Coppet n’est pas incluse. Elle est à l’étude pour une réalisation dans le cadre de la deuxième étape de réaménagement de la RC1.

Cette première étape d’améliorations de la Route Suisse préfigure des interventions futures sur d’autres tronçons de l’axe, également inscrits au projet d’agglomération du Grand Genève.

Le réaménagement et l’assainissement complet de la RC1 apporte une plus-value pour les cycles, les piétons, les accès aux espaces publics lacustres, la sécurité et la fluidité du trafic, les riverains (diminution des nuisances sonores) et confère une nouvelle qualité paysagère à cet axe structurant pour la région. Grâce à l’inclusion de la mesure dans le Projet d’agglomération du Grand Genève, elle bénéficie d’une participation financière de la Confédération.

Partagez

La démarche

Constat

Problèmes d’intégration paysagère et nuisances sonores le long de la RC1.

Action

Projet de réaménagement.

Résultats

Amélioration à Mies, Tannay, Coppet et Founex.

Les bénéfices

Région

Axe structurant.

Communes

Nouvelle qualité paysagère, coordination.

Habitants

Plus-value pour les cycles et les piétons, accès aux espaces publics lacustres, gain de sécurité et de fluidité du trafic, diminution des nuisances sonores pour les riverains.