9 novembre 2021

La route cantonale entre Mies et Founex fait peau neuve et offre un accès sécurisé aux mobilités douces

Finalisé cet automne, le réaménagement de la RC1 entre les communes de Mies et Founex permet une meilleure cohabitation de l’ensemble des usagers grâce à la création d’un cheminement continu pour piétons et cyclistes de part et d’autre de la chaussée. La route est désormais moins bruyante et mieux intégrée dans son environnement bâti. Partenaires du projet, le Canton de Vaud, les autorités communales de Coppet, Founex, Mies, Tannay et la Région de Nyon se réjouissent de l’aboutissement de cet ambitieux projet, pour lequel 20,5 millions de francs ont été investis. Les travaux auront duré 3 ans, conformément au planning annoncé.

La route cantonale entre Mies et Founex constitue un axe de mobilité important, emprunté chaque jour par près de 11’500 véhicules, et traversant le territoire des communes riveraines du Lac Léman. A la suite de l’urbanisation progressive de la région, la route et ses abords ont dû être réaménagés sur une longueur de 5,2 km afin de faciliter l’accès au trafic régional et local et répondre aux besoins croissants de mobilité, tous types de modes confondus.

La sécurité des déplacements est au cœur du projet. Des pistes mixtes ont ainsi été créées de chaque côté de la route pour permettre aux piétons et cyclistes de circuler sur des voies délimitées. Trois nouveaux giratoires ont été aménagés – deux à Tannay (« Torry »; « Duvillard ») et un à Founex (« Courte-Raie ») – pour faciliter l’insertion du trafic provenant des routes transversales. Deux contre-allées, parallèles à la route principale, permettent de faciliter et de sécuriser les stationnements le long du lac. Enfin, 17 îlots disposés au milieu de la route facilitent la traversée des piétons.

Parmi les autres atouts de cette « nouvelle » route: un revêtement phonoabsorbant permettant de réduire les nuisances sonores conformément aux exigences légales en la matière; des dispositifs de présélections mis en place aux débouchés principaux pour améliorer l’accès aux centres villageois. Le tout s’inscrivant dans un concept directeur d’aménagement, coordonné entre les différentes localités, pour une intégration harmonieuse et unifiée du projet dans son environnement construit et paysager.

Le Canton de Vaud, les autorités communales de Coppet, Founex, Mies, Tannay et la Région de Nyon ont travaillé en partenariat sur ce projet de réhabilitation depuis le début des années 2000. Un travail de longue haleine et une collaboration qui porte aujourd’hui ses fruits, comme le relève Nuria Gorrite, conseillère d’Etat en charge du Département des infrastructures et des ressources humaines: « Il était important pour l’ensemble des partenaires de permettre un accès facilité et sécurisé à cette route pour tous les usagers, qu’ils soient automobilistes, cyclistes ou piétons. C’est aujourd’hui chose faite! L’enjeu environnemental étant au cœur de notre politique de mobilité cantonale, il est primordial d’offrir aux usagers la possibilité de privilégier la mobilité douce, moins impactante sur le climat, pour les trajets quotidiens ».

La conseillère d’Etat a marqué l’aboutissement des travaux au cours d’un événement officiel qui s’est déroulé ce matin avec la syndique de Founex, Lucie Kunz-Harris, le syndic de Mies, Pierre-Alain Schmidt, le syndic de Coppet, Gérard Produit, la syndique de Tannay, Denise Rudaz, ainsi que le président de la Région de Nyon, Frédéric Mani.

Pour rappel, la réhabilitation de la route du lac est une des mesures du projet d’agglomération du Grand Genève, au bénéfice d’une contribution fédérale. Ce projet s’inscrit dans le cadre plus général de la requalification de la RC1 entre Lausanne et Genève, et des projets d’agglomération PALM et Grand Genève.

Photos de la RC1: Swiss Fly (Boris Bron), pour Etat de Vaud

Frédéric Mani

Cette liaison ne se limite pas à l’usage des habitants du plateau, mais constitue aussi une infrastructure de rabattement utilisée chaque jour par des citoyens de nos localités du Pied du Jura. La Région de Nyon a mis en place une convention partenariale entre les communes traversées, elle a été le garant de la vision d’aménagement sur l’entier de la RC1 de Mies à Perroy, elle a mobilisé un cofinancement de toutes les communes adhérentes à son dispositif d’investissement solidaire et versé plus de CHF 1,4 million au projet, inscrivant le projet comme mesure d’agglomération du Grand Genève afin de bénéficier de cofinancements fédéraux et ainsi alleger les parts à la charge des communes traversées.

Frédéric Mani, président de la Région de Nyon
Partagez