7 septembre 2022

« La Nuit est belle! » revient le 23 septembre, centrée sur la sobriété énergétique

Une trentaine de villes et villages du district de Nyon n’allumeront pas leur éclairage public à l’occasion de cet événement de sensibilisation, qui s’étend à tout le Grand Genève et au-delà.

Après une première édition axée sur l’astronomie et l’observation céleste, une seconde sur la biodiversité nocturne, la troisième opération La Nuit est belle! mettra à l’honneur vendredi 23 septembre 2022 les économies d’énergie générées par l’extinction lumineuse. Si cette thématique pourrait être justifiée par le contexte mondial, il s’agit avant tout de suivre la ligne directrice des actions de la démarche « Grand Genève en transition », à laquelle participe la Région de Nyon dans le cadre de l’agglomération transfrontalière dont elle est cofondatrice.

Depuis 2019, date de création de La Nuit est belle!, les communes et les habitants du Grand Genève ont pris conscience des enjeux positifs de l’extinction lumineuse: bienfaits pour la santé humaine, redécouverte du patrimoine nocturne et céleste, préservation de la biodiversité, économies d’énergie et financières. Les commerces et autres privés sont également de plus en plus nombreux à rejoindre le mouvement.

Illustré par la constellation imaginaire « Minus pro magis » (traduction latine de « Moins pour plus »), ce fil rouge de la 3e édition souhaite démontrer que la sobriété énergétique fonctionne et qu’elle peut même être festive, rassembleuse et porteuse de bénéfices pour toutes et tous, même en dehors d’un contexte de crise énergétique et financière. Cette thématique a déjà été mise en avant lors des récentes Assises européennes de la transition énergétique pour saluer les économies réalisées par les collectivités locales.

Chiffres clés de cette 3e édition

  • 181 communes (sur les 209 qui composent le Grand Genève), dont 28 dans le district de Nyon, n’allumeront pas leur éclairage public ce 23 septembre
  • des centaines de lumières de sources privées qui éteignent: l’ATMB, la tour de la RTS, l’aéroport de Genève, plusieurs organisations internationales et des dizaines de commerces du Grand Genève dont les grandes enseignes de la rade de Genève, Signy-Centre, etc.
  • plus de 60 animations référencées à ce jour dans le programme 2022: observations du ciel et de la biodiversité,  expositions, balades nocturnes, concerts, repas à la bougie, etc.

Le rôle central des opérateurs énergétiques

En s’associant à l’organisation de La Nuit est belle! et en accompagnant les communes du Grand Genève dans les solutions techniques pour éteindre l’éclairage public pendant une nuit voire à l’année, Enedis, le SIEA dans l’Ain, le SYANE en Haute-Savoie, l’Etat de Genève et les SIG dans le canton de Genève, les SI Nyon et SEIC dans le district de Nyon sont les partenaires clés de cette démarche de sobriété énergétique. Ils contribuent à faire de La Nuit est belle! le premier évènement du genre en Europe.

De l’évènement « prise de conscience » aux changements d’usages plus sobres

Extinction symbolique d’un soir à l’origine, La Nuit est belle! réussit aujourd’hui son pari pédagogique de sensibiliser aux changements de pratiques. Avec chaque année un peu plus de communes qui s’appuient sur ce rendez-vous pour enclencher une extinction quotidienne, cette opération démontre aujourd’hui son formidable rôle d’impulsion en matière d’économies d’énergie générées sur le territoire.

Désormais plus d’un tiers des communes du Grand Genève éteignent quotidiennement ou diminuent significativement l’intensité lumineuse en cœur de nuit. Sur le Genevois français, ce sont même deux tiers des communes qui sont en extinction quotidienne partielle ou totale en cœur de nuit.

« La Nuit est belle! » ailleurs…

L’événement s’étend en France, dans les territoires voisins du Grand Genève. Plus de 50 communes situées en région lyonnaise, en Haute-Savoie, dans l’Ain et le Jura français participent à La Nuit est belle! La plupart des communes de la Communauté de communes du Pays d’Evian et Vallée d’Abondance reconduisent également leur participation, ainsi que Saint Dizier et Val-de-Meuse en Haute-Marne. Les communes de la Vallée de Chamonix ainsi que le Parc naturel du Haut-Jura rejoignent aussi le mouvement.

A observer le 23 septembre

Le 23 septembre est le jour de l’équinoxe d’automne, c’est-à-dire qu’il y aura douze heures de jour et douze heures de nuit. Au coucher du soleil, la voie lactée sera perpendiculaire à l’horizon et traversera le ciel comme une immense arche dans la mesure où le ciel sera suffisamment sombre. Les trois plus belles planètes du système seront visibles peu après le coucher du soleil: Saturne et ses anneaux, Jupiter et ses lunes ainsi que Mars qui sera en fort rapprochement avec la Terre. Les éphémérides astronomiques pour le 23 septembre sont à disposition dans le centre de ressources La Nuit est belle! Côté biodiversité, les animaux, les insectes et les plantes sont aussi dans le thème, car la nature présente de nombreuses techniques efficaces pour dépenser moins d’énergie.

Partagez