5 septembre 2022

Lancement d’une grande enquête pour mieux comprendre les habitudes de mobilité

Les principaux acteurs de la mobilité à l’échelle de l’agglomération initient une étude, dont les conclusions serviront au développement du réseau de transports publics de demain. Un maximum de participant(e)s est attendu afin de disposer d’une vision aussi exhaustive que possible. La dernière enquête de cette envergure remonte à près de 10 ans.

Analyser les habitudes de déplacement de la population de l’agglomération du Grand Genève, c’est l’objectif de l’enquête lancée ces jours par les principaux acteurs de la mobilité à l’échelle de cet territoire transfrontalier. Ce travail de décryptage doit permettre de mieux comprendre les besoins de la population et de mieux répondre à ses attentes. Le dernier exercice comparable remonte à près de 10 ans.

L’enquête se déroulera en deux phases distinctes entre le 5 septembre et le 14 octobre 2022. La première phase portera sur un questionnaire en ligne qui pourra être rempli de manière anonyme. La seconde phase impliquera le téléchargement d’une application utilisant le GPS pour recueillir des données précises sur les déplacements des usagers et des usagères des transports publics. Il sera possible de limiter sa participation à la première phase. Le processus se déroulera dans son ensemble dans le plus strict respect de la protection des données.

Par la suite, l’analyse des informations obtenues permettra, par exemple, aux différents intervenants d’optimiser leurs horaires, de faciliter leurs correspondances, d’aménager leurs interfaces et surtout de construire le réseau de transports publics de demain, d’où l’importance de pouvoir bénéficier d’une participation aussi large que possible. Ces données permettront également de mettre à jour le modèle multimodal transfrontalier. Les résultats de l’enquête seront publiés dans le courant du premier semestre 2023.

La liste des partenaires impliqués, qui assurent le financement de l’opération, démontre à la fois l’exhaustivité de l’enquête et son caractère transfrontalier. Les principaux acteurs de la mobilité du Grand Genève – autorités organisatrices et opérateurs – sont en effet parties prenantes. Il s’agit des Cantons de Genève et Vaud, de la Région de Nyon, d’Annemasse Agglo, du Groupement local de coopération transfrontalière (GLCT) des transports publics, des tpg, de Noctambus, des TPN et du NStCM, de Lémanis (Léman Express) ainsi que de TAC Mobilités. Le bureau d’études Mobil’homme sera aussi impliqué, ayant été mandaté pour assurer le bon déroulement de l’enquête.

Partagez