10 juin 2022

Projet d’agglomération 4: retour très positif de la Confédération pour le futur du territoire

Les trois mesures proposées par la Région de Nyon dans le cadre du Grand Genève ont été retenues par l’Office fédéral du développement territorial, qui leur alloue plus de 15 millions de francs.

La Confédération suisse a ouvert ce vendredi 10 juin 2022 la procédure de consultation portant sur les projets d’agglomération de 4e génération. Pour le Grand Genève, cette contribution fédérale pour la période 2024-2027 est portée à plus de 140 millions de francs. Ainsi, pour la première fois, plus de 90% des projets déposés sont retenus, notamment: deux trams transfrontaliers, un bus à haut niveau de service, les aménagements autour de la gare de Cornavin, ainsi que de nombreux aménagements modes doux sur l’ensemble de l’agglomération. Ce montant s’ajoute aux 507 millions de francs des précédentes générations de projets d’agglomération.

Dans son évaluation, l’Office fédéral du développement territorial (ARE) juge très positivement le projet d’agglomération (PA) 4 du Grand Genève déposé en juin 2021 avec une notation du projet en augmentation par rapport aux générations précédentes. La contribution fédérale dépasse d’ailleurs de quelques 20 millions de francs celle obtenue pour le PA3 (2016). Ce résultat illustre la reconnaissance de notre bassin de vie transfrontalier et la coopération menée par l’ensemble des partenaires du Grand Genève.

L’ARE retient l’ensemble des mesures phares soumises par le Grand Genève pour la période 2024-2027, à savoir:

  • le prolongement du tram entre le Grand Saconnex et Ferney-Voltaire (CHF 29 millions de contribution fédérale)
  • le prolongement du tram d’Annemasse (CHF 12 millions)
  • l’adaptation de la ligne de tram au Terreaux du Temple (CHF 12 millions)
  • le réaménagement des espaces publics de la Gare Cornavin (1re étape) (CHF 16 millions).

Sont également retenus pour la même période:

  • le bus à haut niveau de service (BHNS) Annemasse-Bonne-Hôpital
  • l’interface multimodale de Marignier
  • la 3e étape de la requalification de la Route Suisse entre Gland et Prangins
  • les voies vertes en direction de Versoix et Bernex
  • un ensemble de mesures en faveur des modes doux, ainsi que pour la gestion et le sécurité du trafic.

Plusieurs mesures pour la période 2028-2031 ont également été retenues, en préfiguration d’un projet d’agglomération 5.

Les collectivités du Grand Genève (dont font partie la Région de Nyon et l’Etat de Vaud) se félicitent de ce résultat préliminaire très encourageant pour le territoire. La réalisation de ces projets contribuera à l’amélioration de la qualité de vie des habitant(e)s du Grand Genève à travers des infrastructures de mobilité plus vertueuses et efficaces, en cohérence avec l’urbanisation et l’environnement.

Ce très bon résultat doit inciter l’ensemble des partenaires financiers à poursuivre leur engagement et leurs investissements pour la réalisation des grandes infrastructures de notre bassin de vie transfrontalier.

Mesures proposées par la Région de Nyon

Dans le district de Nyon, où la Région de Nyon est le partenaire territorial au sein de l’agglo du Grand Genève, le bilan est positif également, puisque trois mesures d’horizon A (réalisation avant 2027-2028) sont retenues:

  • 3e étape de la requalification de la Route Suisse Gland-Prangins (mesure chiffrée à CHF 28,34 millions, dont CHF 9,92 millions apportés par la subvention de la Confédération)
  • Passage inférieur de l’Etraz à Nyon (mesure à CHF 13,93 millions, dont CHF 4,88 millions de la Confédération)
  • Requalification de la Vy-Creuse à Gland (mesure à CHF 1,3 million, dont CHF 455’000 de la Confédération)

Au total, les projets proposés par la Région de Nyon reçoivent CHF 15,25 millions (10,8% du montant total accordé au Grand Genève).

Partagez