25 septembre 2020

Feu vert des élus de la Région de Nyon à plusieurs mesures de transition écologique

Le Conseil intercommunal a accepté que la Région de Nyon alloue 180’000 francs à la transition écologique de l’agglomération et à la planification de parkings-relais dans le district de Nyon favorisant le report modal vers les transports publics et le vélo.

L’organe délibérant de la Région de Nyon a approuvé ce jeudi le financement de plusieurs démarches faisant face à l’urgence climatique. Les élus du Conseil intercommunal ont approuvé le préavis 57-2020 – porté par Gérald Cretegny, Frédéric Mani et Daniel Rossellat – octroyant 100’000 francs à la démarche de transition écologique 2020-2022 menée à l’échelle de l’agglomération du Grand Genève, dont la Région de Nyon est membre fondateur.

Le projet permettra d’élaborer une charte et un programme d’actions coordonnées pour orienter le futur vers davantage de durabilité. Il s’agit de valoriser et de mettre en commun à l’échelle du bassin de vie du Grand Genève les démarches conduites par les différents territoires. Ce fil rouge a l’ambition de fédérer les initiatives franco-suisses en matière de transition écologique et orienter l’aménagement de l’agglomération. Cette méthodologie permet de solliciter le soutien financier du programme Interreg Suisse et de l’Union européenne.

D’autre part, les représentants des communes ont accepté le préavis 56-2020 présenté par Pierre Graber et prévoyant 80’000 francs pour une étude régionale de planification des parkings d’échange (park and ride, P+R) du district, un document stratégique nécessaire pour solliciter les subventions que l’Etat de Vaud destine à la réalisation de ces parkings-relais. L’étude définira l’emplacement et le dimensionnement des P+R du district de Nyon, ainsi que leur gouvernance cohérente et harmonisée avec celle des parkings similaires des régions limitrophes, dans le but d’éviter toute concurrence au détriment d’un report modal vers les transports publics et le vélo.

Le délibérant a par ailleurs approuvé la gestion et les comptes 2019 du Comité de direction, déchargeant ainsi l’Exécutif, et approuvé un crédit pour l’établissement du système de gestion des zones d’activités (SGZA) du district, dont la Région de Nyon est l’instance de coordination sur mandat du Canton. Les préavis présentés ont tous été adoptés et ont bénéficié d’amendements soutenus par le Comité de direction. Les décisions ont pu être spécialement agiles, grâce à l’utilisation d’un système de vote électronique.

La séance du Conseil intercommunal a été accueillie par la Commune de Saint-Cergue, qui a mis à disposition son infrastructure et déployé un dispositif organisé afin de permettre la réunion de l’assemblée en situation de pandémie. Le cadrage du stationnement s’est voulu exemplaire, fluidifiant sur place la mobilité des représentants venus de tout le district en utilisant différents modes de transport.

Partagez
  • 2
  •  
  •  
  •  
  •