20 avril 2018

Le district de Nyon passe le cap des 100’000 habitants

La tendance démographique conforte le rôle du Conseil régional dans la coordination du développement du district.

La région de Nyon passe le seuil symbolique des 100’000 habitants, confortant sa position de plus grand district vaudois après Lausanne. Sur ses 47 communes, la plus peuplée est Nyon (qui vient de dépasser 21’000 habitants) et la moins peuplée Arnex-sur-Nyon (225 personnes).

S’il était un canton, il se situerait à la 19e place au classement fédéral. Longtemps indexé comme territoire résidentiel où la croissance démographique n’était pas accompagnée d’un dynamisme similaire dans la création d’emploi, le district de Nyon a réussi à inverser la tendance. Entre 2011 et 2015, la population a augmenté de 1,5% et l’emploi de 2,2% (la région héberge maintenant 43’000 emplois).

Ce contexte démographique conforte le besoin de développement et d’articulation des politiques publiques dans une cohérence régionale. La région de Nyon s’organise pour défendre ses intérêts dans le canton de Vaud et l’agglomération du Grand Genève. Le Conseil régional mène des actions répondant aux besoins d’une population et d’un tissu économique diversifié, en matière de mobilité, ressources régionales, tourisme, culture, économie, environnement et sport. Afin de concrétiser ces politiques, il s’est doté d’outils d’investissement capables d’assurer un solide auto-financement et de mobiliser de manière conséquente des fonds tiers en faveur de projets d’intérêt régional.

Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Documents et liens