10 septembre 2018

Visions du Réel prépare ses 50 ans: un festival porteur pour la ville et la région

A la veille de fêter ses 50 ans du 5 au 13 avril 2019, Visions du Réel, Festival international de cinéma Nyon, en compagnie de la Région de Nyon, fait le point sur son activité et son rayonnement en se basant sur plusieurs sondages et études, dont deux ont été pilotées par la Région de Nyon. Il en résulte que le Festival est d’un grand apport économique et touristique pour la ville et le district. Ce ne sont en effet pas moins de CHF 5 millions qui sont générés par la tenue du Festival. Quant à la valeur médiatique (rayonnement dans les médias), elle est évaluée à CHF 6,25 millions. Leader dans la cinématographie mondiale, le Festival a aussi été comparé sur le plan international, l’étude montrant qu’il se situe parfaitement à la hauteur de grands festivals tels que Toronto et Leipzig.

“La cohésion de notre district toujours plus peuplé et urbanisé passe par une offre culturelle déclenchant l’intérêt de la population. La Région de Nyon accompagne et soutient des activités artistiques de qualité, d’autant plus lorsqu’elles offrent un rayonnement à ce coin de pays. L’impact positif de manifestations comme Visions du Réel est aujourd’hui vérifié par deux études mesurant les retombées économiques, ce qui représente évidemment une perspective réjouissante pour l’économie touristique et le commerce local”, explique Gérard Produit, responsable politique de la culture à la Région de Nyon.

La deuxième étude, ainsi qu’une enquête marketing, élaborée conjointement pour 6 festivals suisses dont Visions du Réel, le Locarno Festival, le festival de Zurich et les Journées de Soleure, ont permis de vérifier le profil et l’impact du festival nyonnais. “Ces études ainsi que nos sondages internes confirment le fort rayonnement du festival au niveau des professionnels et du grand public et révèlent des retombées médiatiques et économiques très favorables à Nyon et au district, ce dont nous nous réjouissons”, souligne Claude Ruey, Président exécutif du Festival.

Accueillant désormais plus de 40 000 visiteurs, le Festival a en effet largement augmenté sa notoriété internationale et nationale tout en faisant connaître la ville de Nyon et le district, ce qui est une aubaine sur le plan touristique. Ayant opéré une comparaison avec notamment les festivals de Toronto et Leipzig, l’étude socio-économique confirme ce que les critiques et experts ont eu l’occasion d’écrire à propos de Nyon: le Festival fait partie des trois ou quatre meilleurs du monde dans son domaine.

Par ailleurs, l’étude montre un retour économique pour la ville et le district de plus de CHF 5 millions. Quant à la valeur médiatique, soit le rayonnement dans les médias du Festival, elle est évaluée à environ CHF 6,25 millions, ce qui représente évidemment une perspective réjouissante pour l’économie touristique et le commerce local.

A la veille de fêter ses 50 ans, “le Festival entend bien poursuivre sa fructueuse collaboration avec ses partenaires publics et privés, grâce auxquels il peut ainsi contribuer à un enrichissement à la fois culturel, économique et touristique profitable à tous” conclut Claude Ruey.

Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •