Réaménagement de gares

Les gares sont un enjeu majeur de la mobilité. La Région de Nyon travaille pour en garantir le développement harmonieux et concerté.

La fréquentation de la ligne ferroviaire Genève-Lausanne va doubler d’ici 2030. Les gares sont un lieu de convergence des flux de voyageurs de leurs bassins versants respectifs, mais aussi des lieux de services et des lieux de vie.

Devant les enjeux majeurs que revêtent ces plateformes pour la mobilité d’aujourd’hui et de demain, la Région de Nyon est la cheville ouvrière de leur développement harmonieux. Cette activité, qui bénéficie directement aux habitants du district, a démarré en 2012 avec les CFF, le Canton et les communes de Coppet, Nyon, Gland et Rolle.

Ces communes ont toutes entrepris des démarches de planification de leur plateforme gare comprenant des mesures d’infrastructures cofinancées par la Confédération dans le cadre du Grand Genève. La réalisation récente d’un nouveau passage inférieur pour les piétons et les cycles à la gare de Gland constitue la première réalisation concrète. D’autres projets de passage inférieurs sont en cours d’étude à Coppet, Nyon et Rolle, en coordination avec des réaménagements complets ou partiels des gares et de leurs alentours.

Partagez

La démarche

Constat

Gares obsolètes, peu accueillantes, difficiles d’usage, en plein contexte de croissance des flux.

Action

La Région de Nyon a réuni les acteurs, fait prendre conscience des enjeux, contribué à des études et à des travaux.

Résultats

Gares accueillantes, suffisamment dimensionnées, pratiques, intégrées dans la ville.

Les bénéfices

Région

Amélioration de l’attractivité des transports publics.

Communes

Valorisation urbaine des périmètres des gares.

Habitants

Usage facilité des transports publics (bus, train) et combinaison avec les vélos et autos pour une mobilité multimodale.